Le temps est un don Dieu offert à tout homme de façon égale chaque jour. A nous d’en prendre soin et de l’optimiser. La gestion du temps dépend toujours du statut que vous avez choisi, de la vitesse où vous voulez aller et par dessus-tout de vos priorités.

Je dois vous avouer que ce sujet est un challenge pour moi. La bonne nouvelle, c’est que je vois combien Dieu nous aide quand nous lui demandons. Chaque détail doit lui être soumis, oui, mais il ne prendra jamais les décisions à notre place. A nous de développer des aptitudes pour pouvoir dire comme Paul, un jour, «  j’ai achevé la course ».

Gros paradoxe de notre société hyper médiatisée, les sollicitations des réseaux sociaux, sms et e-mails au lieu de nous faire gagner du temps, nous en font perdre. Elles deviennent souvent des habitudes chronophages et inefficaces. En tant que chrétiens entrepreneurs, nous voulons bien gérer les talents et la mission qui nous sont confiés. C’est possible à condition de refuser toute distraction et d’être un bon gestionnaire de notre temps. Voici une habitude qui vous fera gagner du temps : commencer la journée en prière comme nous encourage Esaïe 50.4 Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné une langue exercée, Pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, Pour que j’écoute comme écoutent des disciples. Vous saurez ainsi faire face à tous les imprévus, écouter et répondre avec sagesse et perspicacité.

Voici 3 pistes qui vous aideront je l’espère, à apprécier le cadeau précieux que Dieu nous fait : le temps.

1) Soyez stratégiques… Les bonnes volontés, les talentueux, les serviables, les temps-libres, sont toujours sollicités ! Que nenni ! Vous avez un projet, un objectif à atteindre : limitez vos engagements à ce que Dieu vous pousse à faire. Bien entendu, il est possible d’aider, de servir ponctuellement pendant une durée définie, mais s’il s’agit d’un engagement régulier, utilisez votre bénévolat pour grandir dans une compétence dont vous aurez besoin par la suite pour votre projet.

2) Faites-vous aider… Connaissez-vous vos limites personnelles ? Il est possible que dans votre entourage certaines personnes aient à cœur de vous aider à développer votre activité en vous donnant un coup de pouce sur une tâche précise ce qui vous économiserait plusieurs heures de travail dans des savoir-faire que vous ne maitrisez pas. Demander de l’aide si une tâche vous prend trop de temps pourrait être très utile et même une source d’encouragements.

Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever ! Ecclésiaste 4.9-10

3) Restez sur le terrain… Malgré la paperasse, les recherches, les achats, obligez-vous à faire une action concrète chaque jour. Essayez, ajustez, recommencez. Ainsi vous alternerez entre la gestion et votre activité et votre énergie sera renouvelée. D’autre part, rayez les lignes effectuées de votre to-do liste chaque jour. Vous en serez satisfaits et éviterez la frustration que les choses n’avancent pas assez vite.

Je vous encourage enfin à ne pas perdre de vue le but et non la tâche. Ce n’est pas grave si vous n’avez pas tout fait aujourd’hui. Ce qui vous aidera est de commencer et de finir vos journées à la même heure afin de vous permettre d’avoir une vie familiale et sociale. Planifiez vos temps libres une fois par semaine. Détente et loisirs vous ressourceront et seront indispensables à votre équilibre.