INTERVIEW avec Pascal Malonda : La révélation des fils de Dieu

« Connaissez-vous la raison de votre présence sur terre ? «  C’est la question que Pascal Malonda s’est posé en 2011. A la recherche du sens de sa vie, il a été conduit par le Seigneur à devenir… auteur. Nous avons lu pour vous son premier ouvrage  (il est sur l’écriture de son 3ème) : « La révélation des fils de Dieu ». Un livre que chaque entrepreneur et enfant de Dieu en général devrait lire. C’est un livre pratique, avec des pistes, des repères, des idées pour aider le lecteur à développer son plein potentiel et à entrer dans son appel. On a tous une mission sur terre et une destinée à accomplir. Mais laquelle ?

Peux-tu nous parler de ton cheminement d’auteur ?

A la base, je ne suis pas auteur mais informaticien. Mais j’ai toujours aimé enseigner. Je m’occupais d’un groupe de jeunes dans mon église. Je partageais beaucoup de messages sur l’appel de Dieu et sur la destinée. Puis un jour, Dieu m’a demandé d’écrire. C’est en écrivant  que j’ai vu que j’en étais capable. Souvent, on a des talents cachés parce qu’on a suivi un parcours qui ne nous a pas permis de les découvrir. Moi c’est en obéissant que j’ai découvert ce talent d’auteur.

As-tu rencontrés des difficultés sur ton parcours ?

Le problème n’a pas été d’écrire mais de rester dans la vision de Dieu. Quand je partais dans ma direction à moi, panne sèche ! C’était vraiment un combat en terme de vision. J’avais plutôt en tête d’écrire un livre pour les non-croyants. Mais  le Seigneur me conduisait à écrire aux croyants comme aux non-croyants. Du coup, quand j’allais plus dans ce sens ça coulait tout seul alors que j’avais de gros blocages en suivant mon idée. Je précise quand même que malgré tout, j’ai dû faire preuve de persévérance.  Si tu n’insistes pas dans la vision de Dieu, tu n’arriveras pas au bout.

Comment es-tu sorti de ta zone de confort ?

En fait, Dieu me demandait de m’exprimer, d’arrêter de garder ce que j’avais reçu pour moi tout seul. Parfois on accumule des connaissances personnelles en rapport avec sa propre vie, ses propres quêtes et on n’a pas conscience du fait qu’on a accumulé autant de connaissance. On garde tout pour soi. On s’en rend compte quand on voit la réaction des autres qui semblent vraiment très touchés et transformés par ce que l’on sait. On a plutôt tendance à croire que tout le monde a assimilé ces choses alors que non.

Que penser des livres sur le développement personnel du monde ?

Il y a des chrétiens qui ne lisent uniquement que des livres chrétiens. C’est dommage. Il y a plein de livres non-chrétiens qui nous aident à comprendre la société et le monde qui nous entoure comme des livres de psychologie par exemple. Il suffit de les lire avec l’éclairage du Saint Esprit. Pour ce qui est du développement personnel, ses grands principes sont les mêmes que les principes des chrétiens : sois heureux, découvre qui tu es, découvre le but pour lequel tu es sur terre. Ce sont des livres écrits par des non-croyants donc forcément, ils rejettent Dieu et parlent de d’occultisme, « d’énergies », d’hypnoses entre autre. Ce que je dénonce dans ces livres, c’est qu’on présente l’homme comme n’ayant pas besoin de Dieu. Devenir la meilleure version de soi-même sans Dieu ne sert à rien.

L’église d’après toi a-t-elle besoin de développement personnel ?

L’église t’apporte de la connaissance sur Dieu, et par conséquent sur toi-même, et le développement personnel t’apporte lui aussi de la connaissance sur toi. Lorsque tu combines les deux, associés à la prière et à la lecture de la Bible, le Saint-Esprit commence peu à peu à te révéler ton identité. Il faut toutefois être vigilant quant à certaines lectures, qui sont clairement tournées vers l’ésotérisme. Le désir de Dieu c’est que tu sois au maximum de ton potentiel pour Le servir.

Par exemple, si Dieu veut que tu fasses des conférences et que tu as une phobie du public, le Saint Esprit peut très bien te remplir d’un feu pour surmonter ta peur, mais il  est également parfois nécessaire que tu comprennes tes blocages, etc… Si l’église ne rayonne pas comme elle le devrait, c’est parce que bien souvent, les gens ne sont qu’à 15-20% de leur potentiel. Chacun essaie de se satisfaire de sa vie chrétienne, alors qu’on est bien en-dessous des buts que Dieu a fixé pour nous.  Nous sommes censés être la lumière et le sel. L’église doit briller comme Christ Le souhaite. La création attend avec un ardent désir la révélation des fils des Dieu, ça veut dire que le monde attend que Christ soit rendu visible en nous ! Nous devons donc atteindre la dimension à laquelle Dieu nous appelle. Il nous attend à un carrefour et pour atteindre ce carrefour il faut de la discipline, de la persévérance et chercher à tout prix à faire sa volonté et sa volonté seule.

Quel conseil donnerais-tu à nos lecteurs entrepreneurs chrétiens ?

La prière est le socle de tout. L’intercession aussi est importante.  Il y a énormément de chrétiens qui ne prient pas et qui se font dépasser par des non-croyants qui ne prient pas non plus… Pourtant, la créativité, les idées et le travail alliés à la faveur et à la grâce qui sont sur nos vies en tant qu’enfants de Dieu, font qu’on ne peut pas échouer ! Une vie de prière et une bonne connaissance de la Parole nous feront aller très loin spirituellement.

Pascal Malonda,  auteur de : « La révélation des fils de Dieu » et de « Qui suis-je ? », disponibles sur le site de la Fnac, sur Amazon et dans les magasins Fnac.

www.facebook.com/MalondaPascal

www.pascalmalonda.com