Loïs une jeune maman entrepreneur qui aime prendre le temps pour chaque saison. Elle nous partage à coeur ouvert son style de vie façon “ slow-life ”.

La slow-life est un concept qui propose de prendre en main son emploi du temps et de vivre au rythme des ressources de la planète. Cet art de vie permet de s’ancrer dans l’espace et le temps, de mettre les mains dans la terre et de recréer du lien social. On quitte le virtuel pour le réel et on mise davantage sur la qualité que sur la quantité. 

 

ARTICLE

Bonjour Loïs, peux-tu te présenter en quelques mots ?

29 ans, mariée, Maman de 3 enfants (4 ans, 2 ans et 6 mois), autoentrepreneur depuis 7 ans. Après 4 années d’études de médecine, j’ai changé de voie car ce métier ne correspondait pas à mes attentes, entre autres pour le trop peu de temps qu’il laissait pour la famille, les amis, l’église. Je créais déjà des bijoux en tant que loisir, et cette passion est devenue… mon métier !

 

Pas le temps de t’ennuyer entre ta famille et tes projets. Comment gères-tu l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ?

Cela a toujours été une question pour moi. J’avais arrêté médecine, ce n’était pas pour bosser 70h/ semaine pour mes bijoux. J’ai accepté que je ne pouvais pas faire décoller ma boîte en bossant moins, alors je me contente de moins. 

Avec les enfants, ça me permet de travailler tout en étant disponible pour eux.

J’aime mon travail, qui m’apporte énormément, dans lequel je m’épanouis, mais en tant que femme particulièrement, je suis sensible aux différentes saisons qui jalonnent ma vie. 

 

Tu aimes prendre le temps pour chaque saison à ce que je vois. La slow-life est justement un concept qui propose de prendre en main son emploi du temps et de vivre au rythme des ressources de la planète. On refuse les journées ultra-performantes en adoptant une autre façon de faire, sans s’isoler des autres. C’est art de vie qui permet de s’ancrer dans l’espace et le temps, de mettre les mains dans la terre, de recréer du lien social. On quitte le virtuel pour le réel et on mise davantage sur la qualité que sur la quantité. A ton échelle, c’est quoi pour toi la slow-life en tant que chrétienne ?

La slow-life, c’est savoir reconnaître que je ne peux pas tout gérer à la fois. 

Et faire des choix en conséquence. 

Qu’est-ce qui est le plus important pour moi ? Savoir se remettre en question. 

Accepter aussi de faire passer mes besoins après ceux de ma famille, aussi parce que je sais que c’est temporaire. Dans mon cas, j’aurai le temps de faire des bijoux plus tard.

C’est pourquoi depuis ma dernière grossesse, je n’ai pas travaillé, je commence tout juste à reprendre doucement. Ma priorité, c’est l’unité familiale et donner aux autres. 

Ce qui me coûte le plus et qui a le plus de valeur, c’est mon temps. Je sais que financièrement ça ne m’aidera pas pour ma retraite, mais je suis tellement heureuse de savoir que Dieu est Bon et qu’il prend soin de moi !

 

En quelque sorte, tu ne places pas tes priorités au même endroit que tout le monde. Quelques conseils  pour nos lecteurs en tant que “ mum-preneur “ qui prend le temps de vivre et d’entreprendre ?

Effectivement, mon conseil serait vraiment de revoir ses priorités. 

Quel est le but de ma vie ? Être connue internationalement comme artiste ? Faire des tutoriels avec des milliers de vues ? Avoir un blog avec des articles ultra-lus ? 

Ce n’est pas facile tous les jours, mais j’apprends à mettre mon orgueil de côté et à réaliser que l’important, c’est Dieu et les autres. 

Si mon entreprise me prend tellement de temps que je n’ai plus de moment pour lire la Bible ou discuter avec mon conjoint … alors je crois que je fais fausse route. 

Le slow-life, c’est apprécier pleinement les cadeaux que Dieu nous fait et les respecter, que ce soit la nature ou nos enfants.

Nous nous sentons bénis et absolument pas en manque matériel. 

Nous essayons de consommer moins et plus éthique. 

La slow-life c’est se remettre en question souvent : pourquoi je fais ceci, est-ce vraiment utile ? Pourrais-je faire différemment ?

 

Des astuces pour vivre ainsi ?

Être un peu organisé facilite le lâcher prise. 

Le bullet journal est pour moi essentiel, ça fait 3 ans que je l’utilise ! Je marque quelques tâches à réaliser chaque jour. Si je ne fais pas tout, c’est pas grave. Je ne me mets pas de gros objectifs mais plusieurs petits pour essayer de les accomplir avant la fin de la semaine.

Le fait de rédiger un planning de menus permet de dégager du temps sur la semaine et de ne pas subir le stress des repas. Et clairement… le Seigneur se moque de voir si nos vitres sont sales, par contre il nous a laissé comme commandement de nous aimer les uns les autres… ça m’arrange je n’aime pas vraiment faire le ménage haha ! Un chrétien disait : j’ai tellement de choses à faire aujourd’hui que si je veux y arriver, j’ai besoin de passer 2 ou 3 heures à prier et lire la Bible avant ! Suivant la saison dans laquelle on se trouve, il se peut qu’on ait besoin d’aide.  C’est dur, mais demander de l’aide et accepter de la recevoir, c’est aussi une étape par laquelle on peut passer. Enfin, toutes nos décisions sont à centrer autour de Dieu et de sa Parole. 

 

Merci Loïs pour ce témoignage ! 

Retrouvez les bijoux de Lois sur Instagram : @les_bijoux_de_lois